Comment réduire ses impôts grâce à la loi Pinel ?

réduire ses impôts grâce à la loi Pinel

Au moyen de la loi Pinel, il est possible de réduire considérablement l’impôt sur le revenu de façon tout à fait légale. Les gains fiscaux vont jusqu’à 63 000 €. Quels sont alors les critères à respecter afin de permettre cette réduction ? Explications.

Respecter les conditions d’éligibilité à la loi Pinel

Pour accéder au dispositif Pinel, plusieurs conditions doivent être honorées. Le dispositif Pinel s’adresse à tout contribuable domicilié en France et qui déclare ses revenus dans le pays. Le Pinel se porte essentiellement sur les maisons neuves ou en VEFA. Le bien doit respecter les critères sur les réglementations thermiques (Label BBC 2005 ou RT 2012). En outre, le bien doit être achevé dans les 30 mois suivant l’ouverture des travaux. Pour que les avantages du dispositif s’appliquent, l’investisseur doit aussi s’engager à mettre le bien en location. La location doit se faire nu et à titre de résidence principale. De plus, le bien doit être loué au choix pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

À côté de ces conditions, il faut pareillement que l’investisseur investisse dans les zones dictées par la loi. Les zones éligibles en Pinel sont les zones A, A bis et B1. L’investisseur doit également s’engager à respecter un plafonnement de loyer qui varie selon la zone choisie pour l’investissement et un plafonnement des ressources des locataires.

Du côté de l’investissement, l’investisseur doit également respecter quelques critères. En effet, le montant de l’investissement ne doit pas dépasser une certaine somme à savoir 300 000 € par an ou 5 500 €/m² par an. Néanmoins, il est possible d’acquérir deux logements par an tant que montant de l’investissement est respecté.

En parlant de la réduction d’impôt, il est à noter qu’avec le dispositif Pinel, cette réduction ne peut pas être reportée d’une année à l’autre. En outre, elle est limitée par le plafonnement global des niches fiscales de 10 000 €.

Optimiser le revenu pour faire baisser l’impôt

revenu pour faire baisser l’impôtDans la perspective de réussir le projet de défiscalisation Pinel, le choix du financement est un critère à prendre en considération. Avec la loi Pinel, il est possible d’investir avec ses propres liquidités, sans demander l’aide d’une institution financière. Ce type de financement facilite le montage des dossiers pour l’investissement et libère le propriétaire des contraintes liées au remboursement des prêts.

Néanmoins, pour profiter au maximum de la réduction d’impôt en Pinel, il est conseillé de recourir aux emprunts. En optant pour le financement par emprunt, l’investisseur bénéficie de plusieurs avantages. Premièrement, le dispositif Pinel, autorise l’investisseur à déduire de ses revenus les intérêts d’emprunt. Deuxièmement, les emprunts sont souvent assortis de la souscription à une assurance décès-invalidités. L’effet de levier de la souscription à cette assurance est double. En effet, d’un côté, elle aide à protéger la famille de l’investisseur en effectuant le payement de la totalité de l’emprunt dans le cas où l’invalidité ou le décès survient au souscripteur, en cours de prêt. D’un autre côté, elle assure un patrimoine, neuf que l’on est sûr de disposer à l’échéance du prêt sans débourser un sou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *