Pourquoi utiliser la loi Malraux pour réduire ses impôts ?

Les belles pierres anciennes ne sont pas seulement des patrimoines historiques à défendre. Elles sont devenues actuellement des outils efficaces, via la loi Malraux, de défiscalisation, entre autres, pour la remise des impôts. Mais pourquoi, spécialement, utiliser ce régime pour la réduction des impôts ?

La loi Malraux, un outil fiscal pérenneun outil fiscal pérenne

Tout d’abord, ce dispositif de défiscalisation est le plus ancien, parmi d’autres.  Depuis qu’elle a été promulguée le 4 août 1962, il n’a jamais cessé de s’améliorer pour être de plus en plus efficace au service de la défiscalisation. Passé de la déduction à la réduction, la loi Malraux s’assouplit, et devient progressivement organisée et accessible pour la majorité des contribuables français. En effet, Il n’y a même pas longtemps, les biens en loi Malraux étaient exclusivement réservés à ceux qui sont capables d’investir des sommes considérables dans de très vastes appartements. Mais, aujourd’hui, les biens en loi Malraux sont plus abordables. À titre d’exemple, actuellement, certains deux-pièces, bien situés, sont disponibles, au marché Malraux, avec un prix aux alentours de 150 000 €. En plus, le bien immobilier, qui devra être destiné à l’habitation, peut être désormais un ancien local, comme un bureau, transformé en logement à l’occasion des travaux.

Rénovation au cœur d’un immeuble de caractère

La rénovation d’un appartement en loi Malraux offre la possibilité d’investir dans de la belle pierre ancienne qui a tous les atouts du neuf. Ainsi, dans ce charme architectural d’époque se cache le confort du moderne, offrant tous les équipements et prestations de haut standing

Une réduction considérableUne réduction considérable avec la loi Malraux

La loi Malraux ouvre droit à d’importants avantages fiscaux. Ainsi, ce dispositif permet aux investisseurs de bénéficier de 22 ou 30 % de remise d’impôt, sur la somme totale des travaux, selon les zones éligibles, où se localise le bien en question. La somme totale des travaux peut remonter jusqu’à 400 000 €, utilisable sur une période de 4 ans.  C’est-à-dire, l’investissement dans ces demeures d’exception Malraux permettra une économie d’impôt maximum de 120 000 € sur 4 ans

Une déduction sur le revenu global

En plus, la loi Malraux fait bénéficier d’une déduction :

  • des frais réels, entre autres, les primes d’assurance, frais de gestion, charges locatives, provisions sur les charges de copropriété, taxes foncières, dans la limite de 10 700 € par an par rapport au plafonnement du déficit foncier ;
  • de 100 % des intérêts d’emprunts dans la limite des revenus fonciers.

Un placement rentable et sûr

Mais les avantages de ce régime fiscal sont encore plus attirants sur le long terme. En effet, au fil du temps, la plus-value, en cas de revente, monte progressivement avec l’augmentation de la valeur des biens. Du coup, si les conditions d’investissement sont respectées, l’achat d’un bien immobilier en loi Malraux est un placement à la fois rentable et sûr.

Conclusion

La loi Malraux, avec sa pérennité et maniabilité, n’offre pas seulement une réduction d’impôts considérable, mais aussi d’autres avantages fiscaux importants. En outre, elle permet de vivre la modernité dans l’ancienne pierre de caractère et atypique. Tout cela montre les raisons, par lesquelles on utilise la loi Malraux pour réduire les impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *