Que faire avec son assurance-vie ?

que-faire-de-son-assurance-vie

L’assurance-vie reste un placement privilégié par les Français vu qu’elle reste un placement sûr, rentable et disponible à tout moment. En outre, par rapport aux autres contrats d’assurance, celle de l’assurance-vie est très souple. Le contrat d’assurance-vie peut être utilisé à d’autres objectifs tout en offrant la possibilité d’épargner. Quelles sont ainsi les alternatives pour que l’on puisse utiliser le contrat d’assurance-vie à son profit ? Il est à rappeler que l’assurance-vie est un contrat qui consiste pour le souscripteur à verser des sommes (capital ou rente) à l’assureur afin que ce dernier puisse à son tour verser des primes aux bénéficiaires désignés par le souscripteur, à son décès.

Investir dans l’immobilier avec le contrat d’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie peut être utilisé pour financer un projet immobilier. Pour ce faire, il peut opter pour un achat en viager. Ce type d’investissement est intéressant, vu que le souscripteur n’a pas besoin de débourser la totalité du prix d’achat du bien. En effet, à l’acquisition, seul l’apport demandé par le vendeur est à payer, le reste se fait sous forme de rente jusqu’au terme du contrat en viager. La solution de l’achat en viager est intéressante pour pallier aux conditions de la plupart des assureurs qui limitent souvent le montant de l’argent pouvant être retiré sur un contrat d’assurance-vie.

Nantir un contrat d’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie peut aussi être utilisé pour un nantissement. Il est à rappeler que le nantissement est un procédé qui consiste pour le souscripteur (plus précisément le bénéficiaire) à mettre son contrat d’assurance-vie, en garantie, auprès d’un créancier (banque, établissement bancaire…) en contrepartie d’un prêt. Avec le nantissement, le créancier, est plus sûr d’être remboursé même en cas de défaillance du souscripteur. Ainsi, il est amené à octroyer des sommes conséquentes (à hauteur de ce que peut rembourser le contrat d’assurance-vie) pour les projets d’investissement du souscripteur.

Transformer son contrat pour plus de rendement

Avec l’assurance-vie, il est à noter que le contrat en fonds en euros est plus sûr mais moins rentable. Par contre, l’investissement en unités de compte est plus risqué, mais plus rentable. Pour bien utiliser son contrat de vie, pour les contrats monosupport, et obtenir plus de rendement, le souscripteur peut convertir son contrat monosupport (fonds en euros) en un contrat multisupport (unité de compte). Pour convertir son contrat cependant, le souscripteur doit orienter, au minimum, 20 % du montant de son épargne vers des unités de compte en actions sans changer de compagnie d’assurances.

L’utilisation classique du contrat d’assurance-vie

classique du contrat d’assurance-vieIl ne faut cependant pas oublier que le placement d’assurance-vie peut être utilisé à diverses fins. En effet, c’est un moyen très efficace pour préparer sa retraite, pour aider sa famille et la protégée par la même occasion, pour transmettre son patrimoine sans droit de succession ou encore pour se créer des revenus que l’on peut utiliser à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *