Quel type de bien pour la Loi Duflot ?

quel-type-de-bien-pour-la-loi-duflot

Vous êtes tenté de gérer votre bien vous-même ? Effectivement, vous pouvez devenir propriétaire en vous construisant un patrimoine immobilier sans apport. Par le biais d’acquisitions d’appartement à usage locatif, la Loi Duflot permet au contribuable une forte réduction d’impôt conséquente. Grâce à ce dispositif, vous disposez de garanties qui vous permettent de préserver votre bien et de sécuriser votre investissement.

La gestion de votre de votre bien immobilier Duflot

Voici quelques recommandations judicieuses vous permettant d’optimiser votre opération.

Le choix de la ville est un facteur déterminant pour votre investissement. Ces éléments vont vous assurer une meilleure location et une meilleure revente. Les critères à prendre en compte sont : la croissance démographique, le dynamisme et le potentiel économique, le prix de l’immobilier neuf et l’attractivité générale de la ville.

Au-delà de ces points, le choix de la ville détermine votre zone Duflot. A chaque zone correspond un plafond de loyer. Le choix du quartier est tout aussi important. Restez attentif au cadre et à la qualité de vie, à la présence de services de proximité ou encore à l’accessibilité des transports en commun.

Le choix du programme immobilier est souvent un critère personnel. Ainsi, privilégiez les résidences à taille humaine, soyez attentifs aux charges modérées, favorisez les résidences qui ont une forte valeur ajoutée. Le choix de la typologie de votre appartement doit être adapté à votre stratégie patrimoniale et à votre capacité d’épargne. Considérez les surfaces annexes.

Un bon investissement repose sur le professionnalisme de différents acteurs impliqués. Faites donc confiance à des promoteurs d’expérience et implantés localement.

Les règles sur l’immobilier

bien-pour-loi-duflotLa Loi Duflot s’adresse à tous les contribuables, résidents en France, qui acquièrent un logement neuf ou en l’état de futur achèvement. Avec ce dispositif, la location du bien ne peut se faire avec un membre du foyer fiscal, plus précisément, un ascendant ou un descendant du contribuable. C’est la Loi Pinel qui l’autorise actuellement.

Il s’avère également impossible de démembrer le bien immobilier Duflot, que ce soit pour les particuliers ou les SCI (Société Civile Immobilière). La réduction d’impôt Duflot n’est donc pas applicable.

Dans le cas où le logement est détenu en indivision, chaque indivisaire bénéficie de la réduction d’impôt dans la limite de sa quote-part au sein de la SCI. Alors, oui, on peut acheter en indivision. Lorsque la réduction d’impôt au titre d’une année excède l’impôt dû au titre de cette même année, le solde ne peut pas être imputé sur l’impôt sur le revenu dû au titre des années suivantes.

Dans le cadre du même bien immobilier, la cumulation des avantages fiscaux de la Loi Duflot avec les lois Scellier, Loi Bouvard, Loi Outremer, Loi Malraux, etc. est impossible. Par ailleurs, la réduction d’impôt Duflot est cumulable avec d’autres investissements locatifs en bénéficiant également d’avantages fiscaux.

Profitez des avantages que procure un investissement avec le dispositif Duflot : réduisez vos impôts de 18%  du montant du bien par année pendant 9 ans, constituez-vous  un patrimoine immobilier et anticipez votre retraite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *